17 février 2013

Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel

"Jeudi 3 septembre: Simon entre en maternelle et Yann me quitte (Tu ne peux pas nous quitter comme ça, ai-je hurlé. Je ne vous quitte pas, je te quitte). Yaël Koppman est économiste, a quarante et un an, un petit garçon de trois ans, et vient brutalement de se faire plaquer par Yann, son compagnon. C'est comme cela que débute le livre, et c'est son chemin vers l'apaisement, l'acceptation de sa séparation que nous allons suivre. La narratrice s'interroge sur ce qu'est la quarantaine pour une femme. Le désir, la séduction, le couple,... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,