29 juin 2014

Comment trouver l'amour à cinquante ans quand on est parisienne (et autres questions capitales)

Catherine Tournant a la cinquantaine, elle est parisienne et prof de français dans un collège d'Aulnay-sous-Bois. Tous les jours, elle prend le RER, sort de Paris pour rejoindre la banlieue. C'est une femme seule depuis de nombreuses années, divorcée et dont la fille étudie aux Etats-Unis. Son métier lui tient à coeur ; elle le fait du mieux qu'elle peut. Jusqu'au jour où un évènement inatendu va provoquer une remise en question d'elle-même, et de toute sa vie avec. Est-elle si ouverte d'esprit qu'elle le prétend ? Quel avenir ces... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 16:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 octobre 2013

Demain j'arrête !

Julie Tournelle a vingt-huit ans et s'est entichée de son voisin au nom ridicule (Ricardo Patatras) et aux ptites fesses craquantes au physique agréable. Après une histoire d'amour foireuse avec un pseudo rockeur, elle désespère de trouver l'amour de nouveau... mais ce mystérieux voisin débarque et bouleverse sa vie. Julie va tout remettre en question après cette rencontre ; son célibat, son métier qui ne la passionne pas le moins du monde, sa conception des choses et sa relation aux autres. Mais jusqu'où peut-on aller... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 23:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 avril 2013

Mademoiselle Liberté

Liberté Byron a dix-huit ans et a été élevée "dans des songes à peine croyables". Nourrie à la littérature et à la soif de plaisir, elle possède une vision bien à elle de l'amour : toute liaison doit être un chef d'oeuvre, sinon rien. Parce qu'elle a à coeur de vivre cet étourdissement, elle se met en tête de conquérir Horace. Professeur et proviseur de son lycée, il est englué depuis de nombreuses années dans un mariage sans rebondissements, qui ne tient qu'à un fil, le fil ténu de l'habitude. Par le biais de lettres anonymes... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 08:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 mars 2013

Hommes entre eux

Paul Hasselbank est gravement malade. Chaque jour son corps le lâche un peu plus, les malaises et la fièvre l'assaillent sans prévenir, sa vie est un tourment. Sa femme, Anna, l'a quitté trois ans auparavant. Lorsque la maladie a laissé ses premières empreintes. Pourtant Hasselbank a laissé la voix d'Anna sur leur répondeur. Parfois il appelle chez eux (chez lui seul maintenant) rien que pour l'entendre. Et c'est pour la revoir qu'il va prendre l'avion pour le Canada, où elle s'est envolée. En arrivant dans la ville... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2013

L'Amour sans le faire

Franck n'a pas revu ses parents depuis une dizaines d'années. Depuis que son frère Alexandre est mort, depuis que le silence a pris le dessus. Mais un soir il leur téléphone, et c'est un petit garçon qui décroche. Il dit s'appeler Alexandre, alors Franck part, dès le lendemain, sur un coup de tête, retrouver la ferme familiale. Louise de son côté se prépare à quelques jours de vacances à la ferme des Bertranges. Depuis des mois elle se rend au travail chaque jour alors qu'elle n'a plus rien à y faire; les commandes ne tombent... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 janvier 2013

Sa passion

Ma PAL s'allonge, ainsi que ma pile de critiques en retard... Alors je vais raccourcir pour les critiques négatives. Il y a tellement de livres magnifiques à vanter, je ne veux pas perdre du temps à parler des plus mauvais. Vous l'aurez compris avec une telle introduction, Sa passion ne m'a pas passionnée. Je suis déçue, car j'avais entendu du bien de Véronique Olmi, au point d'acheter un deuxième roman d'elle avant même d'avoir lu celui-ci... Mais son histoire ne m'a absolument pas convaincue.  Hélène est... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 décembre 2012

Les vaisseaux du coeur

Difficile de ne pas être déçue quand on attend beaucoup... J'ai découvert Benoite Groult il y a un peu plus d'un an. J'ai dévoré Ainsi Soit-Elle, et j'ai beaucoup aimé Il Etait Deux Fois. J'ai admiré aussi la femme qu'elle est, pour ses positions féministes, son intelligence, sa grande culture et son humour. Mais que dire cette fois-ci? Dans Les Vaisseaux du coeur, nous faisons la connaissance de George et Gauvain, deux êtres que tout oppose. George et sa famille, qui vivent à Paris, vont chaque année en vacances... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 23:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 octobre 2012

Une promesse

Autour d' Etienne et Fauvette, il y a sept amis. Qui chaque jour de la semaine visitent leur maison, ouvrent les volets, mettent la table, changent l'eau des fleurs. Mais il y a surtout un frère, Lucien, celui d'Etienne, qui leur a fait tenir une promesse. Contre le deuil et le temps qui courre, emportant les âmes et avec, leur souvenir. Il y a le combat d'un homme contre le chagrin, qui a fait appel aux autres pour rester debout. En dire plus sur l'histoire en elle-même serait gâcher le livre... Je m'arrêterai donc là pour ce qui... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 septembre 2012

Ce que le jour doit à la nuit

Si certaines lectures nous échappent quand d'autres nous frappent de plein fouet, on peut se demander quelle en est la cause; à mes yeux, c'est la part de résonance provoquée chez le lecteur qui fait toute la différence. Ce que le jour doit à la nuit a remporté mon entière adhésion car son sujet, l'Algérie et ses troubles qui menèrent à la guerre portant son nom, et ses répercussions tant pour les Algériens que pour les émigrés européens ou les pieds-noirs, est profondément liée à mon histoire familiale. Comme beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 septembre 2012

Le vieux qui lisait des romans d'amour

Il y a des livres dont vous sentez qu'ils sont des chefs d'œuvres. Pas parce que vous l'avez entendu dire. Pas parce que tel critique l'a écrit. Mais parce que dès les premières pages vous êtes emporté. Ouvrez Le vieux qui lisait des romans d'amour et vous comprendrez. Antonio José Bolivar est un vieux solitaire. Il vit à l'écart des autres hommes, en retrait du village d'El Idilio, dans sa petite cabane. Son principal bonheur dans la vie, hormis celui de vivre en harmonie avec la nature, est de lire des romans d'amour, que son... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,