05 novembre 2012

L'attentat

Amine est Arabe, et naturalisé israélien. C'est un éminent chirurgien de Tel-Aviv, reconnu par ses pairs, vivant dans un des quartiers cossus de la ville, fréquentant des personnalités... Fier de sa réussite, il est l'heureux époux de Sihem, une femme qu'il chérit de tout son coeur. Un jour d'attentat dans un fast food de la ville, qui fait de nombreux morts, la police lui apprend que le kamikaze n'est autre que... sa femme. D'abord inquiété par les services de renseignements israéliens, qui n'arrivent pas à croire qu'il... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 09:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 octobre 2012

Les amandes amères

Edith est traductrice. Elle travaille chez elle, a un mari aimant et trois beaux garçons. Fadila est la mère de sa gardienne, une femme sans âge, la soixantaine passée, licenciée depuis peu. Sa fille sonne à toutes les portes en espérant que quelques familles du quartier acceptent de la prendre quelques heures par semaine pour faire du repassage. Edith accepte. Son mari est emballé. Pour lui c'est "de la vraie solidarité de proximité".  Très vite, Edith se rend compte que Fadila ne sait ni lire ni écrire. Et que cela... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 octobre 2012

Je n'ai pas vraiment accroché...

Malgré toutes les critiques positives qui ont accueilli la sortie de ce livre lors de la rentrée littéraire 2010, je dois dire que je n'ai pas accroché. Peut-être que les histoires de famille ne me passionnent pas... ce livre m'a fait (un peu) penser au Val de Grâce de Colombe Schneck, à ces auteurs qui vous emmènent jusqu'aux tréfonds des secrets qui nourrissent notre enfance, des drames qui se trament dans chaque foyer. Je n'aime pas vraiment ce type d'ouvrage, je m'en rend compte. Découper au scalpel les âmes, oui,... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 13:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 octobre 2012

Une promesse

Autour d' Etienne et Fauvette, il y a sept amis. Qui chaque jour de la semaine visitent leur maison, ouvrent les volets, mettent la table, changent l'eau des fleurs. Mais il y a surtout un frère, Lucien, celui d'Etienne, qui leur a fait tenir une promesse. Contre le deuil et le temps qui courre, emportant les âmes et avec, leur souvenir. Il y a le combat d'un homme contre le chagrin, qui a fait appel aux autres pour rester debout. En dire plus sur l'histoire en elle-même serait gâcher le livre... Je m'arrêterai donc là pour ce qui... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 octobre 2012

Cannibale

Exposition Coloniale de Paris, 1931. Un groupe de Kanak est mis en scène dans un "village kanak", à la vue des parisiens. C'est un de ceux qui en faisaient partie qui raconte l'histoire.  Suite à un compromis avec un zoo en Allemagne, une partie du groupe est envoyé à Francfort. Le heros va se lancer a leur recherche; c'est ainsi que l'on découvre le Paris des années 30, sa mentalité, son architecture, ses quartiers... Si la partie descriptive de Paris m'a plu, bien d'autres aspects font que je ne recommanderai... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 septembre 2012

Ce que le jour doit à la nuit

Si certaines lectures nous échappent quand d'autres nous frappent de plein fouet, on peut se demander quelle en est la cause; à mes yeux, c'est la part de résonance provoquée chez le lecteur qui fait toute la différence. Ce que le jour doit à la nuit a remporté mon entière adhésion car son sujet, l'Algérie et ses troubles qui menèrent à la guerre portant son nom, et ses répercussions tant pour les Algériens que pour les émigrés européens ou les pieds-noirs, est profondément liée à mon histoire familiale. Comme beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 septembre 2012

L'insomnie des étoiles

Fin de la seconde guerre mondiale, au Sud de l'Allemagne. Une adolescente est retrouvée seule et affamée dans sa ferme, entourée par les inondations. La découverte d'os humains, entreposés dans une caisse, va conduire Louyre, officier français chargé de faire régner l'ordre dans la région (ancien astronome dans le civil) à mener son enquête. Pourquoi ces os se trouvent-ils dans cette ferme? Quels secrets cachent les personnages importants de la ville? Pourquoi cette adolescente, Maria Richter, lui parait-elle être au coeur de ce... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2012

Le vieux qui lisait des romans d'amour

Il y a des livres dont vous sentez qu'ils sont des chefs d'œuvres. Pas parce que vous l'avez entendu dire. Pas parce que tel critique l'a écrit. Mais parce que dès les premières pages vous êtes emporté. Ouvrez Le vieux qui lisait des romans d'amour et vous comprendrez. Antonio José Bolivar est un vieux solitaire. Il vit à l'écart des autres hommes, en retrait du village d'El Idilio, dans sa petite cabane. Son principal bonheur dans la vie, hormis celui de vivre en harmonie avec la nature, est de lire des romans d'amour, que son... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 septembre 2012

Amour noir et La vie est brève et le désir sans fin

  Il existe une sorte de coutume franco-française dans la critique, qu'elle soit littéraire, musicale ou cinématographique, qui consiste à comparer une œuvre avec une autre, un artiste avec un autre artiste. Ouvrez Les Inrockcuptibles - journal que j'apprécie au demeurant -  et vous vérifierez mes dires. J'avoue que le procédé peut m'irriter dans son utilisation systématique. Cependant, pour une fois, je vais y avoir recours. Parce que ces deux œuvres ont, à mes yeux, les mêmes qualités et les mêmes défauts. ... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2012

Le jour du Roi

Il en est des livres comme des gens ou des lieux; avec certains on se sent bien, comme chez soi, dès la première approche; d'autres vous laissent distant, amputé de toute compréhension, de tout attachement. Entre Le Jour du Roi et moi, la rencontre ne s'est pas faite. Peut-être parce que j'avais fait avant la démarche de me renseigner sur l'auteur? Parce que le fait de savoir que ce livre avait reçu le Prix de Flore 2010 me faisait espérer beaucoup? Parce que les critiques sur la toile étaient dithyrambiques? Pourtant, le... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,