28 février 2013

De là, on voit la mer

Louise est écrivain. Pour trouver le calme propice à l'inspiration, elle a besoin d'être loin de chez elle, seule. Elle se rend dans une villa qu'une amie lui a prêtée à Livourne, en Italie. Dans la chaleur de l'été toscan, et loin de son mari, François, resté à Paris, elle écrit. Car Louise est une femme sans réelles attaches, "sans amarres", hormis l'impérieux besoin d'écrire. Depuis des années, depuis le succès de ses premiers romans, elle a imposé cette façon de faire. Elle a même dit un jour à celui qui partage sa vie: " Si... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 février 2013

La femme aux pieds nus

"Maman, je n'étais pas là pour recouvrir ton corps et je n'ai plus que des mots - des mots d'une langue que tu ne comprenais pas - pour accomplir ce que tu avais demandé." C'est pour parer d'un linceul sa mère que Scholastique Mukasonga a écrit ce livre. Un linceul de mot pour lui rendre hommage, à elle ainsi qu' à toutes les autres mères; les Mères Courage, les Mères Bienveillantes, celles qui ont donné la vie, leur vie, jusqu'à en mourir pour sauver leurs enfants. Car l'auteur est rwandaise, et Stefania sa mère, comme... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 février 2013

Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel

"Jeudi 3 septembre: Simon entre en maternelle et Yann me quitte (Tu ne peux pas nous quitter comme ça, ai-je hurlé. Je ne vous quitte pas, je te quitte). Yaël Koppman est économiste, a quarante et un an, un petit garçon de trois ans, et vient brutalement de se faire plaquer par Yann, son compagnon. C'est comme cela que débute le livre, et c'est son chemin vers l'apaisement, l'acceptation de sa séparation que nous allons suivre. La narratrice s'interroge sur ce qu'est la quarantaine pour une femme. Le désir, la séduction, le couple,... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 janvier 2013

Le Magasin des Suicides

J'avais beaucoup aimé Charly 9; il était donc acquis que j'allais m'attaquer à la lecture du très célèbre Magasin des Suicides, de Jean Teulé. Lu d'une traite, ce court roman dresse le portrait d'une famille assez particulière... Les Tuvache tiennent le Magasin des Suicides depuis des générations. L'entreprise familiale a pour slogan "Vous avez râté votre vie? Avec nous, vous réussirez votre mort". Lucrèce et Mishima sont les (mal)heureux parents de Vincent et Marilyn. Jusqu'à l'arrivée du petit troisième, Alan, qui va rendre tout... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 10:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 janvier 2013

Assomons les pauvres!

Dans Assomons les pauvres! l'héroine est traductrice à l'organisme en charge des demandes d'asile politique. Chaque requérant (celui qui dépose la demande) a droit à un interprète du même pays que lui, qui pourra traduire toutes les subtilités de sa langue natale, les hésitations, les bafouillements, et surtout, déceler d'éventuels mensonges qui serviraient à obtenir le fameux statut tant convoité. L'interprète fait donc office de lien direct entre celui qui demande, et celui qui décide. Frustrée par l'écoute de milliers de... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 15:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 janvier 2013

Vol de nuit

Dans ce roman, on découvre tous ceux qui gravitent autour des avions de l'aéropostale, en Amérique du Sud (l'auteur sait de quoi il parle, vu qu'il fut directeur de l'aéropostale d'Argentine). C'est un hommage à ces hommes et à leur courage. Les personnages principaux qui apparaissent dans le roman sont le directeur de la compagnie aéropostale, Rivière, qui justifie sa dureté vis à vis des pilotes par la nécessité de les protéger de la peur; Robineau, l'inspecteur désemparé et seul; Fabien, le pilote d'avion, et sa femme. A... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 janvier 2013

La vie devant soi

Momo a dix ans, il vit à Paris chez Madame Rosa, une vieille juive qui tient un "clandé", un refuge d'enfants de prostituées. Depuis qu'on l'y a déposé, quand il avait trois ans, cette femme est sa seule famille. Alors Momo fait tout ce qu'il peut pour aider Madame Rosa. Il l'aide à porter ses courses dans les escaliers, appelle le médecin quand il voit que l'état de Madame Rosa décline, réunit ses amis du quartier autour d'elle. Car cette femme est guettée par la sénilité, et perd peu à peu ses réflexes, ses... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 21:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 janvier 2013

Sa passion

Ma PAL s'allonge, ainsi que ma pile de critiques en retard... Alors je vais raccourcir pour les critiques négatives. Il y a tellement de livres magnifiques à vanter, je ne veux pas perdre du temps à parler des plus mauvais. Vous l'aurez compris avec une telle introduction, Sa passion ne m'a pas passionnée. Je suis déçue, car j'avais entendu du bien de Véronique Olmi, au point d'acheter un deuxième roman d'elle avant même d'avoir lu celui-ci... Mais son histoire ne m'a absolument pas convaincue.  Hélène est... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 janvier 2013

Piège nuptial

Premier roman de l'américain Douglas Kennedy, que j'affectionne beaucoup, j'avais hâte de lire un de ses rares opus de petite taille! C'est un ami qui m'a fait connaitre cet auteur, et vu qu'il vit à présent en Australie (mon ami, pas l'auteur...) j'en profite pour lui dédicacer ce billet... Bon, passons à l'histoire. Nick Hawthorne est un américain de 38 ans. Journaliste, il effectue des piges dans des petits journaux locaux, sillonnant différents Etats. C'est le genre de type a être toujours célibataire, sans vraiment d'attaches... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 janvier 2013

Pas ce soir, je dîne avec mon père

Marion Ruggieri, journaliste pour Elle, France Inter et France Info, signe ici son premier roman. Très sincèrement, je suis assez méfiante vis à vis des journalistes qui "jouent" aux écrivains (souvenir  traumatisant de lecture avec une autre journaliste de Elle que je ne citerai pas, tant sa production était nullissime). Mais ne le sachant pas à l'achat du livre, je n'ai donc pas été influencée par mon habituelle appréhension. De plus, le sujet me tentait: l'histoire d'une fille dont le père ne veut pas... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,