01 avril 2013

Mélo

Trois histoires. Trois personnages. Trois solitudes réunies sous nos yeux et sous la plume de Frédéric Ciriez, magicien de la langue. Un syndicaliste se donne la mort en se plantant un couteau dans le coeur. Il est au volant de sa voiture, près d'une décharge. Nous sommes le 30 avril, la nuit de Valpurgis, la veille du 1er mai, fête Nationale des Travailleurs. Et pourtant cet homme est là. Si le premier chapitre ne tente pas de répondre à la question: pourquoi? (nous ne saurons jamais ce qui passe par la tête d'un suicidé au moment... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mars 2013

De retour à Paname....

Et bien me voilà rentrée! J'ai survécu aux tuk-tuk de Delhi, à la chaleur (bien agréable, mais quelle caillante en revenant) aux journées bien chargées (beaucoup de monuments à visiter !) et me revoici sur la blogosphère... Pendant mes vacances, je n'ai absolument pas tenu mes résolutions premières... J'ai d'abord fini Les Chaussures italiennes, de Henning Mankell (la critique très bientôt). Puis j'ai croisé sur mon chemin, dans une guesthouse à Benares, Dans la nuit brune, d'Agnès Desarthe. J'ai été bouleversée par ce livre, je vous... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 23:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mars 2013

Blog en pause... vacances !!!

Je pars assez peu en vacances, et jamais bien loin. Cette année, enfin, je m'envole pour la première fois de ma vie pour une destination lointaine: l'Inde. Quinze jours à travers ce pays dont je rêve depuis longtemps. Delhi, Agra, Jaipur et Bénares seront nos étapes de voyage. Côté lecture, vu que je pars en sac à dos, je n'emmenerais qu'un seul livre: Je te retrouverai, de John Irving. Ce modeste pavé ne compte que...1025 pages! (en poche!) Vu qu'à mon avis, je n'aurais pas beaucoup d'autres occasions de me lancer dans un ouvrage... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 17:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
13 mars 2013

Les Justes

Les Justes est une pièce de théâtre en cinq actes, mise en scène pour la première fois en 1949 au théâtre Hebertot. Elle est inspirée de faits réels.  Dans la Russie de 1905, un petit groupe de révolutionnaires socialistes fomente un attentat contre le grand duc Serge, oncle du Tsar. Les protagonistes ont chacun leur rôle à jouer au moment fatidique. Annenkov est le chef du groupe, Dora a fabriqué la bombe, Kaliayev lancera la première bombe; s'il échoue, Voinov lancera la seconde. Stepan, revenu du... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mars 2013

Les jolis garçons

Franchement Delphine, je suis déçue. Tu permets que je t'appelle Delphine? Que je te tutoie? Après tout, toi tu es l'écrivain et moi la lectrice, ça nous fait un lien de parenté presque! Allez soyons fous je te tutoie. Tu m'avais tellement enchantée à la lecture de tes Heures souterraines que je t'avais mis sur un piédestal. Confortée par ton succès actuel, je me disais que je n'étais pas la seule à te trouver un incroyable talent (rien à voir avec l'émission). J'avais fait de toi mon Olivier Adam féminin, une catégorie qui... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 23:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2013

Passer à côté...

Il y a des livres dont on sait qu'on est passé à côté. Soit par un manque d'intérêt pour l'histoire, ou à cause du style qui ne nous plait pas, ou les deux réunis... En ce qui me concerne, voici un bref récapitulatif des romans lus ces jours derniers, à mettre dans cette catégorie:             Vie et mort en quatre rimes, de Amos Oz: Rarement un livre ne me sera autant "tombé des mains", selon l'expression consacrée, que celui-ci. La foule de personnages, l'histoire, tout m'a... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 08:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 mars 2013

Hommes entre eux

Paul Hasselbank est gravement malade. Chaque jour son corps le lâche un peu plus, les malaises et la fièvre l'assaillent sans prévenir, sa vie est un tourment. Sa femme, Anna, l'a quitté trois ans auparavant. Lorsque la maladie a laissé ses premières empreintes. Pourtant Hasselbank a laissé la voix d'Anna sur leur répondeur. Parfois il appelle chez eux (chez lui seul maintenant) rien que pour l'entendre. Et c'est pour la revoir qu'il va prendre l'avion pour le Canada, où elle s'est envolée. En arrivant dans la ville... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 février 2013

De là, on voit la mer

Louise est écrivain. Pour trouver le calme propice à l'inspiration, elle a besoin d'être loin de chez elle, seule. Elle se rend dans une villa qu'une amie lui a prêtée à Livourne, en Italie. Dans la chaleur de l'été toscan, et loin de son mari, François, resté à Paris, elle écrit. Car Louise est une femme sans réelles attaches, "sans amarres", hormis l'impérieux besoin d'écrire. Depuis des années, depuis le succès de ses premiers romans, elle a imposé cette façon de faire. Elle a même dit un jour à celui qui partage sa vie: " Si... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 février 2013

La femme aux pieds nus

"Maman, je n'étais pas là pour recouvrir ton corps et je n'ai plus que des mots - des mots d'une langue que tu ne comprenais pas - pour accomplir ce que tu avais demandé." C'est pour parer d'un linceul sa mère que Scholastique Mukasonga a écrit ce livre. Un linceul de mot pour lui rendre hommage, à elle ainsi qu' à toutes les autres mères; les Mères Courage, les Mères Bienveillantes, celles qui ont donné la vie, leur vie, jusqu'à en mourir pour sauver leurs enfants. Car l'auteur est rwandaise, et Stefania sa mère, comme... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 février 2013

Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel

"Jeudi 3 septembre: Simon entre en maternelle et Yann me quitte (Tu ne peux pas nous quitter comme ça, ai-je hurlé. Je ne vous quitte pas, je te quitte). Yaël Koppman est économiste, a quarante et un an, un petit garçon de trois ans, et vient brutalement de se faire plaquer par Yann, son compagnon. C'est comme cela que débute le livre, et c'est son chemin vers l'apaisement, l'acceptation de sa séparation que nous allons suivre. La narratrice s'interroge sur ce qu'est la quarantaine pour une femme. Le désir, la séduction, le couple,... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,