9782260018247Ecrire une des pages les plus sombres de l'histoire de France avec un vocabulaire moderne et enlevé, presque léger, est-ce possible? Faire rire ses lecteurs en leur parlant des guerres de religions, est-ce faisable? Et bien Jean Teulé l'a fait.

Il nous raconte l'histoire du roi de France Charles IX, fils de Henri II et Catherine de Médicis, successeur de François II, mort précocemment tout comme lui. Son règne fut marqué par la terrible nuit de la Saint-Barthélémy ainsi que la folie de ce roi mort à vingt-deux ans. Le point de vue narratif de Teulé est que Charles IX a été influencé par sa mère et ses frères pour ordonner cette fameuse nuit de massacre. Après celle-ci, refusant obstinément l'énormité de ses crimes, il sombre dans la folie. Le récit des chasses dans les couloirs du Louvre, la passion soudaine de ce roi pour le sang, la violence, souvent même gratuite, jalonne le récit. Mais tout ce sadisme est tempéré grâce à l'écriture très vivante de l'auteur, qui donne à son héros un vocabulaire très imagé, grivois ou vulgaire, grossier la plupart du temps.

On sent à quel point tous ces personnages réels ont pu vivre une vie de roman, alors Teulé exploite à fond le filon, il leur donne des traits outranciers à tous; Anjou, une folle, la reine Catherine une matrone sans coeur, Marguerite de Valois une trainée, d'Alençon un opportuniste... Bien sûr, tout n'est pas vérité historique dans ce roman, qui se veut plutôt être une farce qu'un essai sur cette période.

Certains seront peut être décontenancés par le ton léger de ce Charly 9: à mon sens c'est bien là qu'est tout l'intérêt du livre. Réussir à prendre à contre-pied le tragique de ces guerres de religion, dire en quoi la conscience de l'horreur de ses actes peut rendre fou un homme, y compris si c'est un Roi; dire aussi combien la charge d'un Roi est lourde, oppressante, pleine de pièges, et le faire de manière très divertissante pour le lecteur: pari tenu. J'ai ri souvent, grimacé aussi devant quelques scènes de tueries, mais globalement, aussi bizarre que cela puisse paraitre vu le sujet, j'ai passé un très bon moment.

Très prochainement je lirais aussi Le Magasin des suicides, dont j'ai entendu beaucoup de bien.

 

Charly 9, de Jean Teulé. Editions Julliard. 232 pages.