28 septembre 2012

Ce que le jour doit à la nuit

Si certaines lectures nous échappent quand d'autres nous frappent de plein fouet, on peut se demander quelle en est la cause; à mes yeux, c'est la part de résonance provoquée chez le lecteur qui fait toute la différence. Ce que le jour doit à la nuit a remporté mon entière adhésion car son sujet, l'Algérie et ses troubles qui menèrent à la guerre portant son nom, et ses répercussions tant pour les Algériens que pour les émigrés européens ou les pieds-noirs, est profondément liée à mon histoire familiale. Comme beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 septembre 2012

L'insomnie des étoiles

Fin de la seconde guerre mondiale, au Sud de l'Allemagne. Une adolescente est retrouvée seule et affamée dans sa ferme, entourée par les inondations. La découverte d'os humains, entreposés dans une caisse, va conduire Louyre, officier français chargé de faire régner l'ordre dans la région (ancien astronome dans le civil) à mener son enquête. Pourquoi ces os se trouvent-ils dans cette ferme? Quels secrets cachent les personnages importants de la ville? Pourquoi cette adolescente, Maria Richter, lui parait-elle être au coeur de ce... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2012

Mes P.A.L (mes piles à lire...)

Des lectures variées en perspective !!! Des classiques (Voltaire, Madame de Lafayette, Balzac...) et des contemporains (Kennedy, Adam, de Vigan...) Un boulot de titan qui m'attend....
Posté par Manoulivre à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2012

En cours...

Actuellement en pleine "dévorage" de Ce que le jour doit à la nuit, de Yasmina Khadra. La critique sous peu....
Posté par Manoulivre à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2012

Le vieux qui lisait des romans d'amour

Il y a des livres dont vous sentez qu'ils sont des chefs d'œuvres. Pas parce que vous l'avez entendu dire. Pas parce que tel critique l'a écrit. Mais parce que dès les premières pages vous êtes emporté. Ouvrez Le vieux qui lisait des romans d'amour et vous comprendrez. Antonio José Bolivar est un vieux solitaire. Il vit à l'écart des autres hommes, en retrait du village d'El Idilio, dans sa petite cabane. Son principal bonheur dans la vie, hormis celui de vivre en harmonie avec la nature, est de lire des romans d'amour, que son... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 septembre 2012

Amour noir et La vie est brève et le désir sans fin

  Il existe une sorte de coutume franco-française dans la critique, qu'elle soit littéraire, musicale ou cinématographique, qui consiste à comparer une œuvre avec une autre, un artiste avec un autre artiste. Ouvrez Les Inrockcuptibles - journal que j'apprécie au demeurant -  et vous vérifierez mes dires. J'avoue que le procédé peut m'irriter dans son utilisation systématique. Cependant, pour une fois, je vais y avoir recours. Parce que ces deux œuvres ont, à mes yeux, les mêmes qualités et les mêmes défauts. ... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2012

Intermède

Week-end de concerts, mais je n'en oublie pas pour autant la lecture... Je termine presque La vie est brève et le désir sans fin, de Patrick Lapeyre (Prix Femina 2010). À très vite, d'autres critiques sont en cours d'écriture...
Posté par Manoulivre à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2012

Le jour du Roi

Il en est des livres comme des gens ou des lieux; avec certains on se sent bien, comme chez soi, dès la première approche; d'autres vous laissent distant, amputé de toute compréhension, de tout attachement. Entre Le Jour du Roi et moi, la rencontre ne s'est pas faite. Peut-être parce que j'avais fait avant la démarche de me renseigner sur l'auteur? Parce que le fait de savoir que ce livre avait reçu le Prix de Flore 2010 me faisait espérer beaucoup? Parce que les critiques sur la toile étaient dithyrambiques? Pourtant, le... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 septembre 2012

L'amour dure trois ans

Je ne savais pas que Beigbeder était écrivain. Qu'il avait publié des livres, ça oui, je le savais. Qu'il avait reçu des prix, aussi. J'avais aimé le film 99 francs, adapté de son roman, mais pour moi l'homme n'était qu'un amuseur de télé, un chroniqueur mondain des soirées parisiennes. Avec L'amour dure trois ans, j'ai découvert son talent d'ECRIVAIN, bien au-delà du people dandy un brin agaçant... J'ai un peu de retard, certes (la première parution date de 2001), mais mieux vaut tard que jamais! Marc Marronnier est trentenaire.... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 septembre 2012

J'aurais voulu être...un artiste... (ah non,critique littéraire!)

Si on m'avait dit, enfant, que des gens étaient payés pour commenter des livres qu'ils avaient lu et décrire "simplement" ce qu'ils ressentaient, je pense que je ne l'aurais pas cru. Quel rêve, de faire un tel métier et d'en vivre! Aujourd'hui, je suis à un âge où la maturité a quelque peu réduit en miettes mes illusions :-) Je ne serais jamais critique littéraire. En tout cas pas, dans un grand journal français. Mais la magie d'Internet est ici: sur mon modeste petit blog, rien ne m'en empêche!!! Je ne prétends... [Lire la suite]
Posté par Manoulivre à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :